Menu:

 

Les patrons en mission de prospection en Europe
· Les régions de Barcelone, Toulouse et Bordeaux ciblées

· Objectif: décrocher des investissements dans l’automobile et l’aéronautique


D’UNE pierre trois coups. Les industriels de la zone nord préparent une mission de prospection dans les villes de Barcelone, Bordeaux et Toulouse. «L’objectif est de rencontrer les investisseurs européens et de leur présenter les potentialités de notre région», affirme Hakim Oualit, président de la CGEM-Nord.
De fait, c’est une vraie caravane que l’organisation patronale compte mener vers ces trois grandes villes. Des formulaires d’inscription et d’information ont été envoyés à tous les industriels locaux. Par ailleurs, le programme des rencontres sera ajusté en fonction de leurs attentes.
Le choix de ces grandes cités industrielles n’est pas fortuit. Barcelone est l’un des plus importants ports de la Méditerranée et dispose d’une zone logistique de référence. D’ailleurs, la Catalogne affiche un regain d’intérêt pour le nord du Maroc, depuis l’annonce de l’installation de l’usine de l’Alliance Renault-Nissan, à Melloussa.De nombreux équipementiers travaillant avec les installations de Nissan dans la capitale catalane se positionnent déjà à Tanger pour gagner des parts de marché.
De l’autre côté des Pyrénées, se trouve le fleuron européen de l’industrie aéronautique de Toulouse et Bordeaux. La première héberge le principal site d’Airbus dont Tanger accueille un certain nombre de fournisseurs. Pour Oualit, il s’agit de capitaliser sur cet acquis et de développer cette filière. «Ce secteur est un grand générateur d’emplois», ajoute-t-il.
A noter que cette première mission de prospection de la CGEM-Nord à l’étranger sera ouverte aux non-adhérents. Les adhérents ne paieront que le prix des prestations. La date prévue pour le départ n’a pas encore été fixée, mais elle devrait avoir lieu début juin.
Pour capitaliser sur l’événement, la CGEM-Nord compte organiser, par la suite, un grand séminaire au profit des industriels locaux. Il s’agira de les mettre en contact avec l’alliance Renault-Nissan et ses sous-traitants pour étudier les opportunités à saisir de l’usine de Melloussa.
Source: leconomiste.com

 


Comments

01/25/2012 10:51

Thanks for information

Reply
01/28/2012 11:48

will come back before long

Reply
03/13/2012 11:57

will come back before long

Reply
03/23/2012 15:12

THX for info

Reply

THX for info

Reply
07/15/2012 00:10

Great info, thx

Reply



Leave a Reply


Tanger Immobilier